Si vous aimez la BD et l’heroic-fantasy, vous êtes au bon endroit !

Arcea, à l’origine, ce n’est qu’un simple jeu entre amis, un embryon d’univers qui a été mis en place par simple plaisir. Mais le jeu a duré et il a fallu développer certaines choses, en préciser d’autres et entretenir la cohérence. Résultat, les esquisses d’une histoire se sont mises en place, l’univers s’est précisé. Puis, il y a eu cette suggestion : “…. et si tu en faisais une bd ?”
C’était il y a presque quinze ans…

A partir du moment où l’idée s’est concrétisée, il a tout d’abord fallu adapter une histoire pas toujours très aboutie en un scénario construit et complet, choisir un style graphique, faire des illustrations pour jauger l’intérêt du public potentiel, choisir un format… Bref, il a fallu transformer un jeu restreint en un véritable projet professionnel complet.

Quand le travail sur la série BD a commencé, il était déjà acté que le scénario ne serait qu’une partie de cet univers, une histoire autonome et courte mais qui place la ligne directrice de tout le projet “Arcea”. Dès lors, il a fallu choisir une esthétique, définir des techniques de travail qui n’ont cessé d’être peaufinées et le sont encore à l’heure actuelle. Après quoi, il a fallu se décider pour le format. Ça ne paraissait pas une question fondamentale et les premières planches ont été réalisées en format classique, mais la découverte d’un album en librairie a changé la donne. Il était au format américain quarto crown, et après quelques essais, il s’est avéré plus adapté pour réaliser des planches aérées pour un album plus épais. Je n’ai pas mis longtemps à préférer ce format situé à mi-chemin entre BD et roman.

Aujourd’hui, tout se concrétise. Trois albums de BD sont déjà publiés, un quatrième est en cours de réalisation et des romans sont en préparation.

Les Chroniques d’Arcea, le synopsis :

Rassemblés au château d’Ostéryld, plusieurs hauts notables du continent sont dans l’expectative : ils ont tous reçu un recueil qui accuse l’Oracle d’Ausros, une magicienne puissante et populaire, d’être en réalité la “démone aux cheveux blancs”, une criminelle ayant sévi durant la Grande Guerre. Cette accusation allant contre tous les récits entourant les événements de cette époque, les notables font appel à une barde elfique reconnue, Miriel Ombre d’Argent, afin qu’elle puisse leur apporter son propre éclairage sur cette affaire.

Ainsi commence son témoignage sur Elwen et ses compagnons, les Pèlerins. Pourtant, les Pèlerins, c’est une légende très populaire que tout le monde pense connaître, mais le récit de Miriel pourrait bien mener l’une des plus puissantes figures de leur époque devant un tribunal. Alors, que révèle ce mystérieux recueil ? Est-ce une lourde vérité tenue secrète durant presque un siècle ? Ou bien une manigance pour tenter de faire tomber l’Oracle ? Quoi qu’il en soit, les notables vont vite réaliser qu’ils sont loin de tout savoir sur cette histoire…

Tome 1 : L’Athamé

Elwen, jeune magicienne inexpérimentée est venue à Ausros demander de l’aide à la Tour et y apprendre à maîtriser une magie toujours instable chez elle. Envoyée par l’archimage Allart dans une quête pas aussi anodine qu’elle ne le semble, Elwen ignore encore tout de ce qui se trame, ni les dangers qui la guettent.

Tome 2 : Le Cœur

De retour à Ausros, Elwen découvre la cité en proie au chaos d’une attaque qui, bien qu’avortée, a fait des dégâts. La jeune femme reprend  sa place à la Tour des Mages, auprès des compagnons qu’elle s’y est faite, plus particulièrement Jöllwin, clairement attiré par elle. Cependant, la situation a changé les évènements s’enchaînent, et les révélations faites à Elwen risquent fort de changer sa vie à jamais.

Tome 3 : Les Anneaux

Les Pèlerins ont entamé leur périple pour retrouver la Coupe et le Bouclier de la Tour d’Ausros. Mais si les premiers jours sont paisibles, les choses vont bientôt prendre une autre tournure. Assaillis par des cauchemars leur prédisant un avenir plus que sombre, les Pèlerins réalisent que ce voyage sera mouvementé, et leur traversée de la Mer Centrale pourrait bien leur confirmer que l’on cherche à mettre un terme à leur quête…

Tome 4 : La Coupe

( En cours de réalisation )