25 840 € via 479 contributions. 430% de l’objectif initial. Soit un bilan complet meilleur que celui de la campagne du tome 3… Je dois bien avouer j’ai encore du mal à réaliser. J’ai même du mal à me concentrer et je papillonne depuis ce matin. J’ai mis plus d’une heure à trouver ce que j’allais mettre dans cette news importante et je pense qu’il va me falloir un bon moment pour la rédiger… Alors soyez indulgents, j’espère que je ne vais rien oublier. Mais n’en doutez pas, le gif que j’ai choisi pour l’entête de cet article est parfaitement à l’image de ce que je ressens.

Enfin, pas tout à fait. 

La vérité, c’est qu’au-delà de la joie, je ressens le contre-coup de cette campagne et je crois qu’aujourd’hui, j’ai la fatigue accumulée qui me tombe dessus sans crier gare. Heureusement que j’ai prévu de prendre une pause pour les vacances de la Toussaint parce qu’elle est plus que nécessaire ! Mais ça ne va pas m’empêcher d’avoir toute une liste de choses à faire.

Déjà, j’ai mis ma boutique en ligne à jour. En effet, j’ai eu la possibilité sur Ulule de mettre en entête de la page du projet, un lien renvoyant vers ma boutique et j’ai décidé de proposer des préventes du tome 4 pour ceux qui auraient raté la campagne. Des préventes simples, sans le artbook qui sera, lui, plutôt proposé à la vente quand il sera paru. Vu que j’ai déjà deux préventes aujourd’hui, je pense que c’était une bonne idée.

Case d’une planche terminée hier

Après, à partir de jeudi, je vais être en déplacement. Vous savez ? Mon histoire de pause ?…  … qui, en fait, n’en sera pas tout à fait une. Je pars chez ma coautrice sur Le temps d’un tango : on a prévu quinze jours pour enfin boucler l’écriture de la fin du dernier roman ! Parce qu’on est en train de planifier la sortie de l’histoire complète en version papier pour 2022 ! Ce qui fait qu’une fois le tome 4 des Chroniques d’Arcea terminé, ce sera les illustrations de Tango sur lesquelles je vais plancher. Du coup, jusqu’en novembre, le programme est écriture, correction, café/chocolat chaud devant un clavier, bien installées au fond d’un canapé ou au soleil en bord de mer ! Des conditions de travail atroces, vous en conviendrez… 

Ensuite, à mon retour, je vais plancher. Le tome 4 n’aura pas avancé tout seul et je reprendrai le travail des planches dès mon retour à la maison. A partir de ce moment-là, je vous tiendrai régulièrement au courant de mes avancées. 
Quant au artbook, lui, il aura un peu avancé pendant mon absence. En effet, ma fille va me donner un petit coup de main et mettre au point la charte graphique du artbook pendant les congés. Parce que sachez-le, en matière de graphisme, elle est bien meilleure que moi et elle veut m’aider. Donc courant novembre, on aura surement quelque chose de mis en place et je vous montrerai les premières pages du artbook. Ai-je précisé qu’il y aura des illustrations inédites prévues dans ce artbook ?

Je vais m’arrêter là, même si j’ai la furieuse impression d’oublier des choses. Au pire, vous me poserez les questions qui vous interpellent. Là, je vais me poser un peu. Je crois que je l’ai bien mérité, non ?