L'univers de la bande dessinée

Par où commencer ?

J’ai tardé à faire cet article. J’ai pas mal de choses à annoncer, dont certaines pas évidentes, et je ne savais pas trop dans quel ordre faire ça. On va commencer par une news qui concerne le plus grand nombre, et après, je verrai pour les infos dans l’ordre où elles vont me venir, ça vous va ?

Donc en premier lieu, ce weekend, à savoir les 21 et 22 novembre prochains, je me joins à un groupe d’auteurs indépendants et tente une expérience inédite : un salon BD virtuel sur Discord. Je vais être en live durant plusieurs heures pour réaliser des dédicaces en direct pour tous ceux qui auront acheté quelque chose sur ma boutique en ligne entre ce soir et dimanche. Presque comme un salon classique, la technologie à dompter en plus ! * rire un peu jaune * Faudra être un peu indulgent avec moi, la webcam, c’est pas vraiment un outil que je maîtrise XD … Mais tout le monde peut venir faire un tour, poser des questions, regarder les lives et s’il n’y a pas assez de dédicaces, alors je sortirai une planche et je ferai une démo de mon travail. En plus, comme je suis loin d’être la seule artiste qui va sévir, y’aura vraiment de quoi voir. Ca vous tente ? Alors ça se passe sur Discord, sur le salon “Salon BD virtuel” dont voici le lien direct : 

https://discord.gg/wyJBEwP

En plus, si l’expérience est positive, elle aura des chances d’être reconduite. On n’attend donc plus que vous et tous ceux que vous aurez trouvé à rameuter avec vous !

Mes armes actuelles : scénario sur ordi, carnet de storyboard et mon indispensable café

Sinon, question travail plus personnel, j’ai des news aussi.
Pour l’univers d’Arcea, déjà, pour lequel j’ai même une annonce importante :

La série BD des Chroniques d’Arcea ne sera plus en 5 mais en 6 tomes !

C’est une décision que j’ai prise après un été entier à remanier le scénario global de l’histoire des Pèlerins. Depuis longtemps, mon choix de tout condenser en 5 tomes, c’était faire l’impasse sur certains éléments, c’était passer sous silence plusieurs passages de l’histoire. S’il n’y avait eu que la série BD, ça aurait pu n’avoir aucun impact. Mais avec la suite en préparation et le début d’écriture du premier roman, il s’est vite avéré que ces éléments manquaient. Donc, je suis retournée sur mon fichier d’écriture et j’ai tout repris… pour faire 6 tomes !
Le fait que je me sente soulagée de l’annoncer aujourd’hui me conforte dans ma décision. D’ailleurs, autant vous prévenir, la sortie de ce dernier et sixième tome sera simultanée à la sortie du premier roman illustré… Alors, vous vous imaginez bien que je vais avoir de quoi m’occuper pour les années à venir !

Sinon, côté Univers de Tango, c’est plus calme malheureusement. Alors que les démarches pour envisager une version publiée papier se débloquent enfin les unes après les autres, côté écriture, soyons honnêtes, ça coince. Pour ne pas perdre l’élan, je me suis tournée vers le dessin et j’ai fait les premières images pour le livre 3. Vous avez pu en voir passer quelques-unes sur FB, Insta et même sur DeviantART ( oui, je redonne vie à la galerie que j’ai sur cette plateforme). Mais les confinements successifs et les emplois du temps en constant changement, ça n’aide pas à s’organiser avec ma coautrice pour écrire sérieusement. On peine à trouver du temps pour même parler des changements apportés au livre 3 et finir les parties manquantes. C’est frustrant et pour le moment, je ne peux rien planifier ou prévoir sur les avancées, les prochaines dates de publication, etc. Je vous tiens au courant si ça bouge, sait-on jamais, mais pour le moment, tout ça est plutôt en standby.

D’ailleurs, pour rester sur cette note en mi-teinte, je vais finir dans le un peu plus personnel. Il faut dire qu’avec cette histoire de pandémie, la vie artistique a bien ramassé et on ne peut pas dire que ça soit facile tous les jours. Personnellement, ça fait un an que je n’ai pas fait le moindre salon et c’est… pesant. Financièrement déjà, ce n’est pas joyeux et je m’en sors encore grâce au Ulule de l’été dernier que, par chance, j’ai précieusement économisé au maximum. C’est ce qu’il en reste qui me permet de survivre aujourd’hui, quand d’autres artistes ont la corde au cou. J’essaie d’y toucher le moins possible parce que ça diminue vite, pourtant, je me considère chanceuse de vous avoir eu pour me faire confiance dans cette campagne. Merci à vous tous !
Mais sincèrement, vivement que tout ça se termine enfin, car l’absence de salon a un autre effet plus pervers et moins visible, et je crois qu’actuellement, je suis en plein dedans. D’habitude, au quotidien, je parle peu de mon travail, je ne sors pas beaucoup non plus, mais là, depuis mars, c’est pire que tout, je ne vois personne. J’en suis à discuter avec les caissières des magasins pour avoir quelques échanges avec quelqu’un d’autre que mes enfants ( et en bons ados qu’ils sont, parler à maman, c’est plus trop leur priorité ). Même les réseaux sociaux sont de plus en plus vides de réactions écrites et je me retrouve seule face à mes feuilles blanches avec la sensation pernicieuse que mon travail n’intéresse plus. Déjà, les gens ont d’autres priorités actuellement, c’est évident, mais faute de salons pour discuter, échanger, me ressourcer, j’ai l’impression d’être comme Don Quijote et ses moulins à vent. 

Attention, image rarissime d’une
Vyrhelle hors de son bureau

Les premières semaines, je me suis secouée et me suis dit que c’est l’isolement qui me jouait des tours. Les semaines se sont écoulées, j’ai essayé de nouvelles choses pour trouver un moteur à ma motivation, je suis allée voir deux amies dès que j’ai pu, mais la sensation a grandi et là, mes planches n’avancent plus depuis presque un mois. Je sais que c’est passager, je crois que même cet article est une manière pour moi de me faire relativiser. Cette invitation inattendue à un salon virtuel m’a même redonné un coup de boost. Mais je suis dans une mauvaise passe et je compte un peu sur vous pour me montrer que vous aimez ce que je fais. J’en ai vraiment besoin, là.

Donc, je ne baisse pas les bras, j’ai des projets plein mon escarcelle, mais faites-moi un petit coucou ce weekend, faire quelques ventes m’aideraient à être plus sereine et surtout dites-moi ce que vous avez aimé dans Arcea ou Tango. Vous ferez une heureuse.

6 Comments

  1. stoney

    Bonjour,

    Suite à un post de Laurent Sieurac sur le forum de BDGest concernant ce fameux salon BD virtuel j’ai découvert votre travail.
    Je suis resté “scotché” par les couvertures de vos albums que je trouve magnifiques. Du coup une commande des 3 albums des chroniques d’Arcea.
    Accrochez-vous pour passer au travers de cette mauvaise période car on a besoin de vous et de nos artistes, quoi qu’en disent certains.
    En espérant que ce petit message vous a mis un peu de baume au cœur.
    A ce week-end peut-être

    • Vyrhelle

      Oui, ça fait vraiment du bien à lire ! J’ai eu quelques gentils messages depuis mon billet de blog, et chacun m’a reboostée. Mais aucun risque que je lâche quoique ce soit. J’aime trop ce que je fais 😀
      J’avais besoin d’exprimer ce mal-être pour au final, mieux le vaincre. C’est déjà mieux aujourd’hui…
      Et pour ce weekend, ça sera avec plaisir. Surtout qu’avec votre commande, faudra me dire en direct ce que vous voulez comme dédicace ! 😛

  2. Mam'Weena

    Bonjour,

    Je suis bien triste de lire cette morosité ambiante qui s’infiltre malheureusement partout … Comme Lyxa, j’aurais adoré te commander quelques choses, mais je les ai déjà tous … Vu la qualité de ton travail, est-ce que tu as songé à ouvrir un tipeee pour permettre à tes lecteurs de te soutenir en ces temps difficile? <3
    Bon courage et prenez soins de vous, on attendra pour un suer troisième tome, j'ai tellement hâte de les avoir en papier ^^

    • Vyrhelle

      Je réfléchis au Tipeee, mais ne connaissant pas son mode de fonctionnement, ni si c’est compatible avec mon statut d’auto-entrepreneur, faut que j’étudie la question avant d’envisager de m’y inscrire. Surtout que, je l’avoue, je ne suis pas très enthousiaste à l’idée de devoir gérer un site supplémentaire et faire encore plus de community management XD
      Je vais voir tout ça. Mais surtout, merci pour ton message !!

  3. Lyxa

    Coucou Vyrhelle,
    Je te comprends, avec les temps qui courent, le manque de vie social se fait vite ressentir, c’est pesant à la longue et ça mine le moral.
    Je passerai au salon ce week end, et j’espère qu’on pourra échanger. J’aurais souhaité que cette première rencontre se passe en vrai, car il est vrai que j’aimerais te rencontrer et discuter avec toi depuis longtemps, mais je n’en ai pas encore eu l’occasion.
    Comme j’ai déjà tous tes produits, je ne vais rien pouvoir t’acheter (ça me désole un peu, car j’aimerais soutenir des artistes comme toi), mais si te commander une commission t’aiderait, je le ferai volontiers. Mais ça risque de te rajouter du travail en plus, que tu n’as pas forcément besoin.
    Bon courage à toi, et tiens bon. C’est une mauvaise passe à passer.

    • Vyrhelle

      Oui, j’avoue, une comm’ ne serait vraiment pas l’idéal. Je vais voir si, en revanche, je peux mettre quelques originaux en vente. Je promets rien, faut que je trouve le temps de faire les fiches sur la boutique et c’est assez long.
      Mais déjà, si tu passes, ça sera parfait. Je ne compte pas sur des ventes, je veux surtout pouvoir discuter ^^

Laisser un commentaire